Usinage, Travail du bois, Mécanique et l'Atelier

01 34 30 39 00
du lundi au vendredi de 8h à 19h

Métiers et Passions
Partager :
Point Conseil

Bagues à lèvres pour roulement

L’étanchéité dynamique
Un organe assure une fonction d’étanchéité lorsqu’il empêche le passage d’un fluide entre deux enceintes, de tels organes sont appelés joints d’étanchéité.
L’étanchéité est dite simple s’il s’agit d’empêcher l’écoulement d’un fluide d’une enceinte dans une enceinte voisine dans un seul sens. L’étanchéité est dite double lorsqu’elle est assurée dans les deux sens.
Les joints d’étanchéité à lèvres pour arbres tournants, appelés aussi bagues à lèvres, assurent une étanchéité dynamique car les deux parties, l’arbre et le logement, sont en mouvement relatif l’une par rapport à l’autre.
La bague à lèvres se compose de trois parties essentielles :
trois parties essentielles :
• L’armature constituée par une bague métallique en tôle emboutie avec profil en équerre.
• L’élastomère qui comporte :
- Le revêtement qui adhère directement à l’armature.
- La manchette de forme cylindrique ou légèrement conique relie l’ensemble armature revêtement à la lèvre. Elle assure une étanchéité statique.
- La lèvre est l’élément qui assure l’étanchéité dynamique par contact en frottant directement sur l’arbre.
• Le ressort, à spires précontraintes constituant un anneau torique.
Logement :
Tolérance sur le diamètre H8.
Une importance toute particulière doit être accordée à l’absence d’arête vive.
Un chanfrein d’entrée de 1,5mm de large à 10° - 20° est recommandé avec un angle cassé pour éviter toute bavure. La profondeur du logement doit être supérieure à l’épaisseur du joint + 0,5mm.
L’absence de chanfrein ou un chanfrein sous-dimensionné peut provoquer :
• Une détérioration de l’extérieur des joints (coupure de l’élastomère ou arrachement de la laque d’étanchéité).
• Une forte augmentation de l’effort d’emmanchement pouvant provoquer une déformation de l’armature.
• Un positionnement axial défectueux.
Arbre :
• Tolérance sur le diamètre h11
• Etat de surface Ra entre 0,2 et 0,5.
• Portée de joint neutre, sans orientation des stries d’usinage.
MONTAGE DES JOINTS
Le montage des joints est une opération à exécuter avec soin car, si elle n’est pas effectuée correctement, un bon produit n’aura pas la performance et l’efficacité attendues.
Le montage d’un joint doit être réalisé en respectant les règles suivantes :
• Eviter de blesser la lèvre.
• Eviter de détériorer l’enrobage du diamètre extérieur. Lubrifier le diamètre extérieur et/ou le logement.
• Lubrifier l’arête d’étanchéité pour éviter sa détérioration lors du premier démarrage.
• Centrer correctement le joint par rapport au logement et/ou l’arbre.
• Appliquer l’effort de montage en regard de la partie rigide de l’armature.