Usinage, Travail du bois, Mécanique et l'Atelier

01 34 30 39 00
du lundi au vendredi de 8h à 19h

Métiers et Passions
Partager :
Point Conseil

Assembler avec un gabarit à tourillons

Mise en place de tourillons bois dans toutes les configurations rencontrées, perçages régulièrement espacés de 32 mm, perçages inclinés sur une arête : le gabarit à tourillon multiplie les possibilités d’une simple perceuse au point de devenir un guide de perçage indispensable.
Ce gabarit à tourillons peut être utilisé de six manières différentes : pour centrer des perçages sur un chant, et pour aligner ces perçages sur la pièce à assembler par tourillons, soit par guidage frontal, soit par guidage en équerre, soit par insertion de picots de centrage. Enfin, il permet également de réaliser des lignes de trous régulières, ou encore de percer à 45° dans une arête.
Perçage et pose de tourillons bois
Le dessus du dispositif comporte deux ergots de guidage et une plaque amovible. En dévissant cette plaque, on place un des trois canons de perçage disponible (6, 8 ou 10 mm). Sur le devant, on insère un des trois gabarits d’alignement (selon le diamètre de perçage utilisé). Ces gabarits peuvent aussi venir se placer par en dessous, maintenus dans une équerre rapportée. Il n’est pas indispensable d’utiliser ce gabarit d’alignement si l’on choisit de marquer la position des perçages par des picots de centrage, à placer dans les perçages effectués sur chant.
Alignement de trous régulièrement espacés
En plaçant un ergot de positionnement sous la plaque amovible, on maintient un écartement constant de 32 mm entre les perçages successifs. Un guide latéral (plaque à visser) permet de percer parallèlement aux chants d’un panneau, mais on peut aussi utiliser une règle. Comme le premier perçage doit être effectué avant de placer l’ergot, il est recommandé de disposer de deux dispositifs pour éviter d’avoir à monter et démonter fréquemment la plaque de maintient.
Guidage sur une arête
La situation se rencontre rarement, mais lorsqu’elle se présente, un gabarit de perçage adapté se révèle indispensable. Le canon de perçage permet de guider la mèche avec précision. Lorsqu’on incline le dispositif à 45°, une fente en V permet de coiffer l’arête d’une pièce afin de le stabiliser. La mèche est ainsi centrée sur l’arête et ne risque pas de glisser de coté.
L’info en plus
Le « système 32 » est une norme développée pour les perceuses à têtes multiples, qui réalisent des rangées de trous pour la pose de tourillons bois, mais aussi de taquets d’étagère et de diverses quincailleries (les vis de fixation de charnières invisibles ou de coulisses de tiroir ont un entraxe multiple de 32 mm). On peut également utiliser l’ergot de positionnement du gabarit pour placer deux tourillons espacés de 32 mm dans du bois de bout, comme une extrémité de traverse.
Pas à pas :
Etape 1
Choisissez la douille correspondant au diamètre de perçage choisi (6,8 ou 10 mm ) et placez-la dans son logement après avoir dévissé la plaque de maintien. Placez également le gabarit frontal adapté à ce diamètre.
Etape 2
Réglez la butée de profondeur de la mèche. Serrez la pièce à percer sur chant dans l’établi. Pour obtenir des perçages centrés, retournez le gabarit à tourillon et faites le coulissez sur le chant entre ses deux ergots de guidage.
Etape 3
Mettez en place les tourillons bois, superposez les pièces à assembler avec un décalage de 35 mm entre le chant de la pièce supérieure (portant les tourillons) et l’axe des perçages à effectuer (sur la face de la pièce inférieure).
Etape 4
Ces perçages complémentaires peuvent également être obtenus en utilisant une pièce en équerre, à placer sous le gabarit à tourillon. Le réglage s’effectue simplement à partir d’un vernier millimétré gravé sur le coté.
Etape 5
Autre possibilité : utilisez les picots de marquage, à insérer dans les perçages sur chant. Guidez les pièces à assembler pour les positionner l’une par rapport à l’autre et enfoncez les picots d’un coup de maillet.
Etape 6
Cette solution permet d’utiliser directement la perceuse, après avoir réglé la butée de profondeur correspondant au diamètre de la mèche. Attention à la verticalité de votre perçage !
Etape 7
Réalisez des trous espacés de 32 mm avec le guide latéral et un ergot de positionnement, à insérer sous la plaque de maintient après avoir percé le premier trou. Chaque trou permet de positionner parfaitement le gabarit de perçage pour effectuer le suivant.
Etape 8
Le gabarit à tourillon peut être incliné à 45° grâce à une encoche en V. Un guidage de la mèche est en effet indispensable pour percer sur une arête, par exemple lorsqu’on veut fixer un tasseau carré dans un angle de pièce.
Carnet d’adresses :